La superbe prose de Bianu – plutôt une prose « en action » qu’une prose poétique – s’identifie aux vibrations et ondoiements d’une lumière intérieure, qui réfléchit : son infini. Cette création se situe aux antipodes de ce qu’on désigne comme livre d’artiste, ou même livre de poésie illustrée. Il s’agit, en vérité, d’une moderne enluminure, laquelle s’inscrit dans la double architecture du texte et des aplats de couleur pure, éclatante, agencés par le peintre Michel Mousseau à la manière d’un envol ou d’un battement d’ailes.

[…]

Zéno Bianu,
Michel Mousseau,
le temps de lumière

Charles Dobzynski,
« Zéno Bianu, Michel Mousseau,
le temps de lumière »,
Aujourd’hui poème n° 42, juin 2003.

© Michel Mousseau, 2015