Zéno Bianu
Michel Mousseau, le temps de lumière
Jean-Michel Place, 2003

La ligne, le funambule. Tu crées sans fin le fil sur lequel tu danses. Tu le crées au fur et à démesure. Tu répètes, tu répètes encore. Tant et si bien que tu amplifies le sens.
Jusqu’à te reconnaître dans ce que tu n’as pas voulu. Dans ce que tu n’as pas projeté.
La peinture est toujours une prise de possession. C’est pourquoi il n’y a pas de mort possible de la peinture. L’art n’est pas un discours mais une existence. Pour voir ce que les autres ne voient pas. Le contraire absolu d’un exercice décoratif. Pour être un champion de l’écoute vigilante. Une écoute infinie, sans écrans ni masques. Une écoute de l’infiniment sensible.

[…]

Michel Mousseau,
le temps de lumière

Ouvrage relié
12,5 x 17,5 cm, 96 pages, 35 illustrations couleurs
www.jeanmichelplace.com

© Michel Mousseau, 2015