Bernard Noël
Roman d’un regard, l’atelier de Michel Mousseau
Jean-Michel Place, 1995

Ceci est le corps de mes yeux, prononcez-vous avec jubilation, et vous n’avez aucune envie de vous reprendre parce que vous ne sauriez dire autrement ce qui est […]

Vous y revenez pourtant sans vous lasser, et surpris de voir que rien n’a changé, que la surface reste inentamée, que vous êtes devant une peinture assez résistante pour être LA peinture […]

Vous remettez vos yeux dans vos yeux : vous savez que la chose est à un millimètre près, celle qui, à cette condition, peut vous émouvoir […]

Vos yeux, avec plaisir, touchent là le chemin de leur pénétration en même temps qu’ils sentent une finesse en relevant la mince trace de l’activité manuelle qu’est aussi la peinture […]

Et que dire de son rouge ? Sinon que votre regard en prend la couleur tout comme il va devenir identique au pelage satiné de ce gris […]

Roman
d’un regard, l’atelier
de Michel Mousseau
,

24 x 30 cm, 64 pages
14 reproductions couleurs

14 x 20,5 cm. Réédition in Romans d’un regard, P.O.L, 2003
www.jeanmichelplace.com

© Michel Mousseau, 2015